Carrefour du Bien-Être Spirituel

En 1637, Rene Descartes écrivait dans “le discours de la méthode” : “Cogito ergo sum” ce qui signifie “Je pense donc je suis”. Mais sommes-nous vraiment nos pensées ? On le sait, nos pensées ont une place déterminante dans notre vécu quotidien et guident quasiment toutes nos décisions. D’ailleurs, c’est en comprenant réellement comment fonctionne le psychisme de l’homme que les spécialistes en marketing ont pu mettre en place des stratégies ultra-payantes pour l’industrie, en incitant directement les clients à adhérer aux produits. C’est dire donc que notre mental représente une force mais en même temps une faiblesse pour nous car il peut être sujet à manipulation. Il devient primordial voire vital de connaître comment nous fonctionnons afin de nous réaligner avec notre Vie. C’est le seul gage d’une vraie sécurité.

Mais de la désobéissance du premier homme jusqu’à l’écriture de cette pensée célèbre, que s’est-il passé pour qu’on en arrive à être si vulnérable par nos pensées ? En était-il toujours ainsi ? La clé à toutes ces questions réside dans la compréhension des transformations spirituelles qui ont eu lieu en l’homme ce jour fatidique de la chute.

Dans cette séance du Carrefour de bien-être spirituel, nous allons donc explorer cette ligne historique et expliquer en quoi nos pensées sont la source de notre déchéance et comment cultiver une foi solide en apprenant à les gérer.

Soyez les bienvenus.

INTÉRESSÉ(E) ?

L’entrée est libre et gratuite. Merci de remplir le formulaire ci-dessous pour nous faire connaître votre intention de participer !