17 Septembre : Ton intelligence ne peut prévoir l’avenir (Méditation)

Report

Report


Évaluations

90 %

Score de l'Utilisateur

2 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Que l’on vive dans un monde temporel, voilà qui est évident pour tout homme ici-bas. Mais pourquoi l’homme ne peut-il prévoir de facon précise ce qui va se passer dans l’avenir, personne ne peut l’expliquer. En effet, on essaie de planifier nos projets futur, en espérant que tout va bien se passer. Et quand ce n’est pas le cas, on est déçu. On essaie de prédire l’avenir en se basant sur les statistiques passées mais cela ne marche guère. Néanmoins, l’homme n’abandonne pas. Tout, en ce monde, est planification. Il faut prévoir chaque chose jusque dans les moindres détails même si on sait que les choses peuvent ne pas se passer comme convenu… D’où la question : l’intelligence de l’homme est-elle faite pour prévoir l’avenir ? Et pourquoi s’obstiner dans cette voie alors que le futur nous échappe ?

Chers frères et soeurs, la vraie science c’est celle de l’expérimentation. C’est vrai que l’on peut faire quelque chose d’une certaine manière, en se basant sur sa propre intelligence. Mais si cela ne fonctionne pas, ne vaudrait-il pas mieux prendre du recul pour se laisser inspirer une autre alternative ? Et cette nouvelle inspiration, n’est-ce pas l’Esprit Saint qui nous la donne ? N’est-ce pas du ciel qu’elle jaillit ?

Dans le livre des proverbes, il est écrit : « le coeur de l’homme peut méditer sa voie, mais c’est l’Éternel qui dirige ses pas » (Proverbes 16, 9). Ces mots nous révèlent que l’homme peut désirer quelque chose car Dieu nous a pourvu de la volonté pour le faire. Mais sans le secours de l’Éternel, nous marchons dans les ténèbres puisque Lui seul connait l’avenir. Si cela est si évident, pourquoi l’homme ne se résigne-t-il pas pour s’abandonner à Dieu ?

C’est à cause de notre égo. L’homme ayant perdu la raison à un moment donné de son existence, s’est cru indépendant et séparé du ciel et de son Créateur. L’homme a perdu la foi et ne peut donc évidemment rien comprendre de sa constitution spirituelle. Alors on planifie encore et encore… On se projette constamment dans l’avenir. Et même si ces plans tombent à l’eau, l’orgueil ne nous permet pas de prendre du recul et de reconnaitre nos limites. On fonce, tête baissée, et devant les dégâts, on trouve de faux justificatifs. Et comme le dit le prophète Ésaïe, c’est ce qui nous éloigne de la paix du coeur (Ésaïe 59, 8).

Cette facon de faire est devenue la norme sociale dans le monde entier. Même les hommes au-dedans de l’Église, censés être éclairés sur la question, agissent pareillement ! Mais le Seigneur nous dit aujourd’hui que la planification excessive est une forme d’incrédulité. Si, en effet, nous professons la foi en Dieu, pourquoi n’avons nous pas la volonté de nous laisser simplement guider par Lui ? De quoi avons-nous peur quand vient le moment de s’abandonner à Dieu ?

Bien aimé dans le Seigneur, le message du Christ dans cette méditation est claire. Ton esprit a été façonné pour communiquer avec le ciel. La voie de la sagesse consiste donc à orienter son coeur vers le Créateur et à se laisser guider par son onction divine. C’est bien cela, la vraie foi. Et c’est à travers la voix intérieure de l’intuition que le Seigneur nous parle. Quiconque suit son intuition, en effet, ne se trompe jamais. Car c’est la volonté même de Dieu qui s’accomplit dans sa vie.

Ainsi, nous sommes appelés, en ce jour, à diminuer voire cesser de tout planifier. L’abandon et la confiance en Dieu peuvent mieux nous guider. Car ainsi qu’il est dit, le chemin de Dieu est celui de la paix et de la tranquilité (Proverbes 3, 17). C’est lui qui sonde nos coeurs et nos reins, alors pourquoi ne pas lui faire confiance ?

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Jean-Claude Gianadda

Jean-Claude Gianadda, né le 8 janvier 1944, enseignant, directeur de collège à la retraite, est un auteur, compositeur et interprète français. Spécialisé dans les chants religieux, il est l'auteur de chansons chrétiennes , comme Trouver dans ma vie ta présenceChercher avec toi dans nos vies MarieLoveRêve d'un monde ou Qu'il est formidable d'aimer. Jean-Claude Gianadda chante depuis 1977. Il a enregistré une cinquantaine de disques. Ses premiers musiciens sont des accompagnateurs de qualité : les frères Lalanne (Francis qui avait quinze ans à l'époque, René et Jean-Félix). C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner le métier d'enseignant qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette " mission d'Église " de " Troubadour du Bon Dieu ". Pour en savoir plus, cliquer sur la photo...

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.