15 Novembre : Aborde les problèmes sans en faire un fardeau (Méditation)

Report

Report


Évaluations

0 %

Score de l'Utilisateur

0 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Le Seigneur nous parle aujourd’hui de notre manière de percevoir le monde et les situations difficiles qui se présentent à nous. Oui, tout le monde peut attester qu’il n’est guère aisé de vivre en ce monde. Il faut se battre, faire face à maintes difficultés et adversités, se mettre à risque, bref tout le cocktail d’une vie « sauvage », telle dans une jungle. On se plaint constamment, et pour cause, notre esprit souffre. Et pourtant, le Christ nous a prévenu :

Vous aurez à souffrir dans le monde; mais prenez courage : moi, j’ai vaincu le monde. (Jean 16, 33).

Mais malgré cette mise en garde claire, ce n’est nullement tout comme si on était prévenu ! Car nous sommes presque toujours surpris(e) des défis qui surviennent sur nos chemins. Ceci montre donc que nous ne gardons pas toujours les paroles du Christ, raison pour laquelle il nous est difficile de demeurer dans son amour qui donne paix et joie (Jean 15, 10). Et sans le divin amour, n’est-ce pas la peur et le stress qui embarquent (1 Jean 4, 18) ?

Chers frères et soeurs, Dieu nous appelle à aborder les problèmes de façon différente. Au lieu de se concentrer sur la difficulté, acceptons la situation telle qu’elle et ramenons tout dans la présence du Christ pour avoir de l’aide. Sa lumière pourra ainsi nous éclairer et nous guider dans la résolution.

Méditons :

Aborde les problèmes sans en faire un fardeau. Quand tu rencontres une difficulté, tu as tendance à tellement te concentrer sur elle que tu me perds de vue; tu t’opposes à elle comme si tu devais la vaincre sans délai. Tes pensées se préparent à la guerre, ton corps se tend d’anxiété. A moins d’obtenir une victoire totale, tu te sens vaincu(e).

Il y a mieux à faire : lorsqu’un problème commence à occuper tes pensées, apporte-le moi. Parles-en avec moi et examine-le à la lumière de ma présence. La distance ainsi instaurée entre toi et ton sujet de préoccupation est vraiment nécessaire; elle te permet d’adopter mon point de vue sur lui. Le résultat ne manquera pas de te surprendre. Parfois, tu finiras par rire de toi-même en prenant conscience de l’attention excessive que tu avais prêtée à quelque chose d’aussi insignifiant.

Tu auras à souffrir dans le monde. Cependant, le plus important, c’est le fait que tu m’auras toujours à tes côtés. Je t’aiderai à gérer tout ce que tu rencontreras. Aborde les problèmes sans en faire un fardeau, en les envisageant à ma lumière.

Sarah Young, Un moment avec Jésus, page 421.

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *