22 Septembre : Que l’espoir du ciel occupe tes pensées (Méditation)

Report

Report


Évaluations

0 %

Score de l'Utilisateur

0 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Dans la Parole, le Seigneur déclare : « le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. » (Matthieu 11, 12). Par ces mots, le Christ lance un avertissement à la gente humaine : chacun, de passage sur terre, devra être vigilant et faire violence sur lui-même pour retrouver le chemin du Ciel ! Car les chemins par lesquels le monde tend à nous conduire ne sont nullement ceux qui mènent à la porte étroite… Mais pourquoi parle-t-on de violence ici ?

Que le monde soit dominé par l’ego de l’homme, cela est évident. Il suffit, pour s’en convaincre, de regarder l’état des institutions et des sociétés. Y-a-t-il de justice ? d’amour ? de fraternité ? Non. En outre, notre esprit est une scène de perpétuel combat entre les envies et les dérisions illusoires d’une part, et les grâces divines d’autre part. Chez chaque homme existent plusieurs Esprits, les uns provenant du Ciel et les autres, de l’Enfer. Selon l’orientation et le contenu de notre coeur, nous choisissons délibérément de nous laisser influencer par les Bons Esprits ou les Mauvais Esprits. Ceux-ci influent alors dans nos pensées d’où surgissent toutes les émotions qui nous font souffrir.

On peut donc clairement voir que ce qui attire les Esprits à nous, ce ne sont pas les événements extérieurs mais bien les affections de notre coeur. Et si nous remplissons nos coeurs de Biens, ce sont les Esprits du ciel qui nous guideront. La question c’est : comment y parvenir ? Est-il si évident d’y parvenir ? La réponse, c’est non. En effet, il est évident que le monde tire nos pensées vers le bas (cf. méditation du 19 Septembre) car notre esprit est bombardé d’envies, convoitises et cynismes de tout genre par les médias. Et qui dit envie, dit tentation d’où la nécessité de faire violence sur soi afin d’y résister.

Dans la méditation d’aujourd’hui, le Christ nous fait comprendre qu’utiliser notre intelligence pour s’inquiéter du lendemain, c’est nous enfermer dans une sombre incrédulité. On ne peut, en effet, prétendre croire en Dieu et vouloir, par soi-même, contrôler l’avenir. Tant qu’on aura les yeux rivés sur le futur, on ne peut échapper à la tentation d’une promesse illusoire de satisfaction, qui d’ailleurs, n’est jamais tenue. Le Seigneur nous propose une solution alternative: le laisser gérer l’avenir et revenir à Lui, dans le moment présent car c’est bien là qu’Il nous attend.

Cette stratégie efficace, en un mot, consiste à devenir de véritables chercheurs de Dieu. Ainsi, ayant soif du ciel, nous laisserons nos coeurs remplir de cet espoir de retrouver un jour notre cher patrie. Chercher Dieu, c’est aller à la recherche de la connaissance de la doctrine céleste : Qu’est-ce le monde spirituel ? Comment est le ciel ? Que deviendrons-nous une fois franchi le pas vers l’autre vie ? Que nous faut-il pour rentrer par la porte étroite du ciel ? Ce sont autant de questions qui devraient susciter notre intérêt chaque jour. Si nous mettons nos passions dans la recherche et le témoignage de la vérité, comment le monde pourrait-il encore nous manipuler ? Notre coeur serait en paix car rempli de la lumière de la présence de Jésus-Christ !

Chers frères et soeurs, pour donc gagner ce combat qui installe la division dans notre être, nous devons choisir notre camp : le Ciel ou l’Enfer ! Où comptons-nous orienter nos pensées ? Si c’est vers ciel, alors cherchons à connaître Dieu; cherchons à cultiver la vraie foi dans la présence de Dieu.

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Jean-Claude Gianadda

Jean-Claude Gianadda, né le 8 janvier 1944, enseignant, directeur de collège à la retraite, est un auteur, compositeur et interprète français. Spécialisé dans les chants religieux, il est l'auteur de chansons chrétiennes , comme Trouver dans ma vie ta présenceChercher avec toi dans nos vies MarieLoveRêve d'un monde ou Qu'il est formidable d'aimer. Jean-Claude Gianadda chante depuis 1977. Il a enregistré une cinquantaine de disques. Ses premiers musiciens sont des accompagnateurs de qualité : les frères Lalanne (Francis qui avait quinze ans à l'époque, René et Jean-Félix). C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner le métier d'enseignant qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette " mission d'Église " de " Troubadour du Bon Dieu ". Pour en savoir plus, cliquer sur la photo...

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.