27 Octobre : En ma présence, tu discernes le chemin à suivre (Méditation)

Report

Report


Évaluations

93 %

Score de l'Utilisateur

2 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Bien aimé dans le Seigneur, qu’est-ce que le discernement ? N’est-ce pas venir en présence de Dieu pour se laisser illuminer par sa lumière divine afin de voir et de comprendre plus nettement ce qu’on ne peut percevoir clairement de nos yeux naturels ? Le Seigneur nous demande de venir à Lui pour l’adorer en esprit et en vérité (Jean 4, 24). Plusieurs, dans le monde, pensent que la vie dans l’esprit est ennuyeuse. Être constamment en présence de Dieu, pour eux, serait de plonger dans une routine étourdissante où on ne ferait que tourner en rond toute sa vie.

Mais c’est tout à fait le contraire ! Car, en présence du Seigneur, on baigne dans sa lumière. Il nous conduit chaque jour sur un chemin différent. Et quand on se laisser guider, il nous apprend chaque jour quelque chose de différent ainsi qu’Il le promet : « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. » (Psaume 32, 8).

Médite donc le message de ton Seigneur pour toi en ce jour :

« Plus tu as conscience de ma présence, plus il te sera facile de discerner le chemin à emprunter. C’est l’un des bénéfices concrets qu’il y a à vivre près de moi. Au lieu d’imaginer ce que l’avenir te réserve ou de t’inquiéter de ce que tu devrais faire si… ou si…, concentre-toi sur la communication avec moi. Quand tu arriveras à une intersection, je te montrerai  quelle direction prendre.

Beaucoup sont si préoccupés par leurs plans pour l’avenir et les décisions à prendre qu’ils en oublient de considérer les choix qui se présentent à eux aujourd’hui. Ils réagissent de facon habituelle, inconsciente. Ceux qui vivent ainsi trouvent leur vie ennuyeuse. Ils somnolent toute la journée en suivant les chemins tout tracés de leur routine.

Moi, le créateur de l’univers, je suis l’être le plus créatif au monde. Je ne vais pas te laisser tourner en rond sur des chemins trop battus. Au contraire, je vais t’emmener sur de nouveaux sentiers d’aventure et te révéler des choses que tu ignorais jusqu’ici. Reste en communication avec moi. Suis ma présence. C’est elle qui te guide. »

Sarah Young, Un moment avec Jésus, page 394, Éditions Ourania, 1994.

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Jean-Claude Gianadda

Jean-Claude Gianadda, né le 8 janvier 1944, enseignant, directeur de collège à la retraite, est un auteur, compositeur et interprète français. Spécialisé dans les chants religieux, il est l'auteur de chansons chrétiennes , comme Trouver dans ma vie ta présenceChercher avec toi dans nos vies MarieLoveRêve d'un monde ou Qu'il est formidable d'aimer. Jean-Claude Gianadda chante depuis 1977. Il a enregistré une cinquantaine de disques. Ses premiers musiciens sont des accompagnateurs de qualité : les frères Lalanne (Francis qui avait quinze ans à l'époque, René et Jean-Félix). C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner le métier d'enseignant qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette " mission d'Église " de " Troubadour du Bon Dieu ". Pour en savoir plus, cliquer sur la photo...

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *