27 Septembre : Cherche ma force dans tes faiblesses (Méditation)

Report

Report


Évaluations

0 %

Score de l'Utilisateur

0 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Dans le monde, il y a, quant à la connaissance, deux catégories de personnes : les érudits et les simples. Les premiers pensent souvent tout connaître et se croient au-dessus de tout le monde. Ils ont la science pour bouclier et attribuent tout à la nature. Pour ceux-ci, l’homme ne vit que par le mérite de son effort propre; les faibles sont pris pour paresseux ou fainéants.

Mais les simples, eux, affirment qu’ils ne connaissent rien. Ils ont beau regarder une plante ou une fourmi, ils ne savent toujours pas ce que c’est ! A l’instar de Socrate, ils se disent : « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien ». Alors, ils se fient à leur intuition qui vient de Dieu et cherchent à découvrir encore plus chaque jour ! C’est à ceux-là que le Christ fait allusion dans ce passage : « Heureux les pauvres de cœurcar le Royaume des Cieux est à eux » (Matthieu 5, 3).

Chers frères et soeurs, être intelligent, c’est reconnaître que l’intelligence humaine ne peut rien par elle-même. En effet, qu’est-ce l’intelligence sans la Rationalité ? Et qu’est-ce que la Rationalité sans la vérité qui la soutent ? Quiconque réfléchit peut savoir que la lumière du soleil de notre monde ne peut nous aider à comprendre les mystères de la création. A moins donc de s’élever dans la lumière divine, nul ne peut décoder les secrets de sa vie ni même de la vie qui l’entoure. La seule vérité est donc celle qui émane de la lumière de l’Esprit Saint.

Mais en dépit de cette évidence, les érudits pensent détenir la clé de tout en ce monde. Ils mettent leur force dans cette certitude. Néanmoins, lorsque des événements comme la récente pandémie du Coronavirus viennent mettre les pendules à l’heure, ils sont déboussolés. Toutefois, cela ne les empêche guère de continuer dans leur illusion car alors ils sombrent dans la déception et le déni.

Aujourd’hui, le Seigneur nous invite à un changement de perspective. Il nous invite à simplifier notre coeur afin de le remplir des Biens de son Amour. En ce sens, le Christ nous rappelle qu’il n’y a pas de mauvaise situation pour nous. Tout ce qui survient dans notre vie n’est que grâce car chaque événement nous invite à reconnaître notre dépendance vis-à-vis de Lui. Et lorsque nous prenons conscience de cette réalité, aucune faiblesse apparente n’est plus une faiblesse. Ceci parce que nous relativisons tout : nous vivons dans la simplicité en nous appuyant sur la présence du Seigneur.

Bien aimé dans le Seigneur, nous devons absolument éviter de tomber dans le piège de l’orgueil. Il n’y a, en effet, pire ignorant que celui qui refuse d’ouvrir son esprit à la vraie connaissance. Il se ferme à tout conseil venant de Dieu ou des hommes ! Cette attitude, appelé « mal-être », est à fuir comme la peste car elle nous plonge encore plus dans les souffrances sans aucune porte de sortie. Au contraire, nous devons nous humilier et nous abandonner à la Providence Divine pour être réénergisé(e) et conduit(e) dans la vérité toute entière. Comme l’apôtre Saint-Paul, nous pourrons donc proclamer : « Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort. » (2 Corinthiens 12, 10).

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Carine Orhema

Carine Orhema se définit comme une adoratrice. Avec plus de 15 ans d'expérience en tant que conductrice de louange, et presque autant comme chef de chœur à l'église, cette auteure, compositeur et interprète porte la louange dans son cœur. En 2015 elle sort son premier album "Cœur à Chœurs", un album intimiste et sincère qui la fera connaître aux yeux du public. Après ce premier Opus, c'est au tour de l'Ep "Dites parmi les nations".  Avec cette nouvelle proposition Carine Orhema veut annoncer aux différents peuples que Jésus-Christ est Seigneur et qu'il règne. Pour son second album "Hymne au combat", Carine Orhema revient dans un registre plus percutant qui va bien au-delà de la musique, il résonne comme un appel à se tenir debout face aux peurs ambiantes de ce siècle. C'est un album actuel, qui parle de lutte, celle faite à notre âme, mais surtout de victoire, car la bonne nouvelle, c'est que l'on en ressort toujours victorieux. Réveiller les consciences, relever celui qui est découragé, telle est l'aspiration profonde de Carine Orhema au travers de son cœur, de sa passion pour Dieu et de ce  que le Seigneur a mis en elle.

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *