7 Janvier : Remplis tes instants libres de louange (Méditation)

Report

Report


Évaluations

0 %

User Score

0 notations
Noter Ceci

Descriptions:

« Il est impossible de trop me louer ou me remercier, dit le Seigneur. Car comme il est écrit : je siège au milieu des louanges de mon peuple » (Sarah Young, Un moment avec Jésus, page 25). Dieu nous appelle, à chaque instant, à le louer, à remplir notre vie de louange et de reconnaissance. Mais est-ce pour autant que l’Éternel a besoin de notre louange ? A-t-il vraiment besoin qu’on le comble de gloire ?

Dieu est la Vie en elle-même. Et cette vie, activité intime de son Amour, exhale tellement de plaisirs et de biens qu’il en comble tout l’univers créé. Notre Père céleste est saint, éternel, tout-puissant et entièrement autosuffisant. Il ne dépend ni de rien, ni de personne, et n’a aucune limite. Il est le JE SUIS sans aucune qualification ! (Exode III. 14). Ce sont ses créatures qui dépendent de la vie qu’il est le seul à donner. Et voilà pourquoi, dans sa grande miséricorde, le Christ est venu nous donner cette vie en abondance !

Le Seigneur n’a donc nullement besoin de nos louanges. En fait, toute la création qu’il a sortie de lui exalte son nom car chaque chose créée sent cet amour puissant qui sort de lui… excepté l’homme qui a décidé de faire chemin à part ! En effet, l’homme s’étant détourné de son Créateur, est aussi sorti de son amour. En conséquence de notre perdition, ce sont les souffrances qui jalonnent notre existence. Et voilà pourquoi Dieu nous appelle instamment à venir à lui pour le louer et le glorifier. Car l’attraction du mal est telle qu’elle ne résiste à aucune reconnaissance. L’égo ou le mal, qui habite les hommes et les éloigne du bien de l’amour, a toujours tendance à se plaindre, s’apittoyer, se lamenter, récriminer !

Frères et soeurs, si le Christ nous appelle aujourd’hui à remplir nos instants libres de louange, c’est uniquement pour notre joie. C’est pour nous amener à sortir des liens de servitudes dans lesquels nous nous sommes inconsciemment enlisés, causes de nos misères. C’est la raison pour laquelle, malgré nos problèmes et nos afflictions, nous devons continuer à glorifier le Seigneur. C’est une marque de confiance qui nous élève infiniment au-dessus du naturel et nous rapproche du Christ. Alors, prends la décision aujourd’hui de commencer à t’exercer. En toutes choses, rends grâce à Dieu !

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Jean-Claude Gianadda

Jean-Claude Gianadda, né le 8 janvier 1944, enseignant, directeur de collège à la retraite, est un auteur, compositeur et interprète français. Spécialisé dans les chants religieux, il est l'auteur de chansons chrétiennes , comme Trouver dans ma vie ta présenceChercher avec toi dans nos vies MarieLoveRêve d'un monde ou Qu'il est formidable d'aimer. Jean-Claude Gianadda chante depuis 1977. Il a enregistré une cinquantaine de disques. Ses premiers musiciens sont des accompagnateurs de qualité : les frères Lalanne (Francis qui avait quinze ans à l'époque, René et Jean-Félix). C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner le métier d'enseignant qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette " mission d'Église " de " Troubadour du Bon Dieu ". Pour en savoir plus, cliquer sur la photo...

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *