12 Novembre : Jouis pleinement de ce temps de bénédictions (Méditation)

Report

Report


Évaluations

0 %

Score de l'Utilisateur

0 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Odette Vercruysse écrit  :

Il faut marcher de très longues routes
Pour rencontrer les fleurs du printemps
Il faut marcher, traverser le doute
Pour retrouver son cœur d’enfant.
Il faut marcher, et franchir la peine
Pour découvrir que tu es la joie
Il faut mourir, dépasser la haine
Pour te connaître et vivre avec toi 

Le Christ nous dit que le royaume des cieux (le bonheur éternel qu’il nous donne gratuitement) est forcé et ce sont les violents qui s’en emparent (Matthieu 11, 12). Lorsque, malgré les pressions et les attractions de ce monde, nous avons vivement désiré le Seigneur et que nous nous sommes efforcé de résister au diable, lorsque nous avons traversé la vallée de l’ombre de la mort et n’avons compté que sur la bonté du Seigneur, lorsque nous avons persévéré, compté pour rien nos souffrances, enfin apparaît la lumière du Soleil de Dieu dans notre vie ! Dieu déverse des bénédictions dans notre coeur avec un sentiment de bonheur infini, de paix véritable qui nous comble de joie à chaque instant. Mais parfois, on se sent gêné d’être heureux tandis que d’autres, à côté, souffrent encore.

Le Christ nous dit aujourd’hui que ses grâces sont un cadeau gratuit. Il nous invite à ne pas y résister mais plutôt de jouir pleinement de ces instants de bonheur.

Méditons :

« C’est une période d’abondance dans ta vie. Ta coupe déborde de bénédictions. Après avoir marché d’un pas lourd, pendant des semaines, pour atteindre le sommet, tu flânes maintenant dans une prairie luxuriante, baignée par le soleil et la chaleur. Je veux que tu jouisses pleinement de ce temps de soulagement et de rafraîchissement. Je prends grand plaisir à te le procurer.

Parfois, mes enfants hésitent à accueillir mes cadeaux à bras ouverts. Un sentiment de fausse culpabilité les envahit, ils se disent qu’ils ne méritent pas d’être si richement bénis. Cela n’a aucun sens, car personne ne mérite quoi que ce soit de ma part. Le principe selon lequel fonctionne mon royaume, ce n’est pas de gagner et mériter, c’est croire et recevoir.

Lorsqu’un de mes enfants recule devant un cadeau venant de moi, je suis profondément attristé. Lorsque tu accueilles mes bénédictions avec un coeur reconnaissant, je m’en réjouis. Ma joie de donner et ta joie de recevoir se mêlent pour former une joyeuse harmonie. »

Sarah Young, Un moment avec Jésus, page 416.

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Jean-Claude Gianadda

Jean-Claude Gianadda, né le 8 janvier 1944, enseignant, directeur de collège à la retraite, est un auteur, compositeur et interprète français. Spécialisé dans les chants religieux, il est l'auteur de chansons chrétiennes , comme Trouver dans ma vie ta présenceChercher avec toi dans nos vies MarieLoveRêve d'un monde ou Qu'il est formidable d'aimer. Jean-Claude Gianadda chante depuis 1977. Il a enregistré une cinquantaine de disques. Ses premiers musiciens sont des accompagnateurs de qualité : les frères Lalanne (Francis qui avait quinze ans à l'époque, René et Jean-Félix). C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner le métier d'enseignant qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette " mission d'Église " de " Troubadour du Bon Dieu ". Pour en savoir plus, cliquer sur la photo...

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *