20 Octobre : Que la faiblesse de ton corps ne t’inquiète pas (Méditation)

Report

Report


Évaluations

58 %

Score de l'Utilisateur

3 notations
Noter Ceci

Descriptions:

L’homme vient en ce monde avec un corps jeune, fragile et rempli de vigueur quand cependant, ses intérieurs sont quasi-inexistants : c’est l’état d’innocence externe dans lequel naissent les enfants. Dans cet état, ils sont conduits et protégés par le Seigneur et leurs parents qui prennent le soin de pourvoir à leurs besoins. Mais au fur et à mesure que les années passent, les expériences et les usages de la vie forgent l’esprit, la mémoire et la sagesse. L’homme acquiert ainsi progressivement une grandeur d’âme et d’esprit tandis que son corps, pure matière, commence à s’user. Alors, au troisième âge, le poids des années et la fragilité de ce corps commencent à se faire ressentir. À ce moment-là, celui ou celle qui a Bien vécu, est bien plus intelligent(e) et plus sage : c’est l’état d’innocence interne qui conduit au Ciel ! Voilà ce qui est exprimé dans la Parole, en ces termes : « Dans les vieillards se trouve la sagesse, Et dans une longue vie l’intelligence. » (Job 12, 12).

Chers frères et soeurs, tout humain dans ce monde, est soumis à la loi de l’espace et du temps, quant à ses externes. Cela signifie que le poids de la gravité terrestre et les effets de l’âge agissent sur notre corps qui perd progressivement de sa vigueur, au fil des années. Ainsi, un jour, on se rend compte qu’on n’a plus la force d’agir comme autrefois… On perd petit à petit notre indépendance ou nos facultés et cela devient source d’anxiété ! Car on accueille souvent mal l’idée de devoir dépendre de quelqu’un d’autre ou de ne pouvoir continuer à décider de nous-même !

Mais aujourd’hui, le Seigneur nous enseigne le chemin de la lumière. Au lieu de nous inquiéter de nos faiblesses extérieures, Il nous invite à découvrir en Lui, la source de notre fortification intérieure. Car si nous nous sentons faible dans notre corps, nous devons nous rabattre sur notre esprit qui s’appuie sur la puissance de l’Éternel. Voilà ce que Saint-Paul signifie par : « Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2 Corinthiens 12, 10b). La décrépitude de notre corps est un processus normal inhérent à la nature dans laquelle nous vivons. Il convient d’en prendre conscience et de l’accepter. Elle ne doit aucunement être pour nous, source de mal-être ou d’une quelconque inquiétude car la vie qui définit l’humain en nous, c’est l’esprit et non le corps.

Dans la Parole, il est écrit : « Les cheveux gris sont une couronne de gloire; elle s’obtient en suivant un chemin droit. » (Proverbes 16, 31). Voilà qui nous fait comprendre que même à un âge avancé, nous devons continuer à chercher le Seigneur. S’identifier au Christ, c’est ce qui nous permet de vivre sa vie d’Amour. Car comment pourrait-on se sentir fort(e) de l’intérieur sans que Celui qui est Amour n’aie établi sa demeure en nous ? Même si nos forces physiques nous lâchent, notre Dieu nous lâchera-t-il aussi ? Saint-Paul déclare : « Il vous fortifiera aussi jusqu’à la fin, afin que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus-Christ » (1 Corinthiens 1, 8). Voilà l’espérance du Ciel.

Alors, bien aimé dans le Seigneur, vis profondément chaque jour dans la présence du Christ. Ne te demande jamais « Pourquoi le passé semble-t-il tellement meilleur que maintenant ? » parce que cette question ne vient pas de la sagesse (Éclessiaste 7, 10). Au contraire, accroche-toi à l’Éternel car en Lui seul se trouve la vie durable et abondante qui brillera à travers toi, dès que tu décides de marcher à sa lumière !

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *