6 Août : Dépose tes souffrances entre mes mains (Méditation)

Report

Report


Évaluations

88 %

Score de l'Utilisateur

2 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Notre Dieu est un Dieu de tout amour. Sa miséricorde envers ses enfants est infinie. Sa fidélité n’est plus à prouver car, nous ayant observé dans les misères que nous nous sommes créées par ignorance, il a décidé de venir à notre rencontre. L’Amour a jugé bon de venir rétablir la vie en ses créatures. Peu importe nos péchés, notre égarement, le Seigneur sait nous retrouver pour nous ramener à Lui. Mais il y a une seule condition : notre Oui du coeur ! Dieu, en effet, a doté l’homme de la volonté qui le rend libre ! Dans sa justice, Il s’est interdit de toucher à cette liberté. Voilà pourquoi la méthode privilégiée du Christ, c’est de nous apprendre à vivre, à marcher plutôt que nous forcer ! Car Il a un seul objectif : rétablir l’unité dans les coeurs divisés.

Ainsi, le Créateur se déploie pour ses créatures. Il ne nous a pas créés pour souffrir et il n’a jamais désiré que nul créature soit perdue (Jean 18, 9). Au contraire, le Christ est venu nous donner la vie en abondance (Jean 10, 10). Au coeur de son oeuvre salvatrice, retentit cet appel incessant : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai » (Mt 11, 28). Par ces paroles, le Seigneur nous exhorte à lui donner toute notre confiance. Lorsque tout semble mal aller, pourquoi ne ferions-nous pas une pause ? Pourquoi n’avancerions-nous pas vers Lui, le coeur rempli d’humilité et de sincérité pour déposer nos souffrances dans ses mains ?

Chers frères et soeurs, nous avons appris et nous savons, par expérience, que sans Dieu nous ne pouvons rien faire (Jean 15, 5). Il suffit de regarder autour de nous : pensez-vous que tout ce que l’homme semble avoir créé vient réellement de lui ? Non. Dieu a achevé sa création et par le biais de la lumière de sa Divine Sagesse, il inspire l’intellect humain à la découverte de ses trésors. Prendre conscience de cette réalité, c’est regagner sa vie. Car alors jaillit en nous cet élan d’humilité, de reconnaissance et d’abandon qui nous propulse vers Dieu. N’oublions jamais : Dieu n’a pas nécessairement besoin de notre conversion pour être Dieu. S’il nous court après, c’est uniquement pour notre bien-être sur la terre et pour notre salut au ciel.

Alors, prends conscience. Ne fais plus attendre ton Dieu. Lève-toi et marche à ta rencontre pour lui offrir tout ton coeur et vivre heureux en Lui.

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Jean-Claude Gianadda

Jean-Claude Gianadda, né le 8 janvier 1944, enseignant, directeur de collège à la retraite, est un auteur, compositeur et interprète français. Spécialisé dans les chants religieux, il est l'auteur de chansons chrétiennes , comme Trouver dans ma vie ta présenceChercher avec toi dans nos vies MarieLoveRêve d'un monde ou Qu'il est formidable d'aimer. Jean-Claude Gianadda chante depuis 1977. Il a enregistré une cinquantaine de disques. Ses premiers musiciens sont des accompagnateurs de qualité : les frères Lalanne (Francis qui avait quinze ans à l'époque, René et Jean-Félix). C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner le métier d'enseignant qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette " mission d'Église " de " Troubadour du Bon Dieu ". Pour en savoir plus, cliquer sur la photo...

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.