13 Octobre : Respire lentement et profondément (Méditation)

Report

Report


Évaluations

0 %

Score de l'Utilisateur

0 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Les saintes écritures sont remplis, de bout en bout, de plusieurs messages de joie et de paix. En effet, paix et amour sont de grands biens qui procèdent continuellement de notre Père céleste. Le Seigneur veut que chacun de ses enfants vive heureux tout au long de ce voyage terrestre. Ainsi,  à chaque instant, nous sommes couverts de ces grâces que le Christ Lui-même nous a obtenues au prix de son sang sacré. Mais nous ne pourrons entrer pleinement dans ces bénédictions que dans la mesure où nous le décidons, de tout coeur ! Voilà ce qu’exprime l’apôtre Pierre dans sa première lettre : « Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu’il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses, qu’il se détourne du mal et fasse le bien, qu’il recherche la paix et la poursuive. » (1 Pierre 3, 10-11).

Lorsqu’au milieu des tourments et des difficultés quotidiennes, nous nous regardons, nous avons tendance à penser que nous sommes abandonné de tous, y compris de notre Dieu. Nous sommes souvent triste, déboussolé comme une brebis sans berger. Et pourtant, le Christ n’a-t-il pas dit qu’Il était venu pour que ses brebis aient la vie en abondance ? Alors pourquoi devrait-Il nous laisser souffrir ? Lorsque, de retour de mission, Jésus demanda aux disciples exténués d’aller se reposer dans un lieu désert et qu’à leur arrivée, le Seigneur vit encore une grande foule qui l’attendait, la Parole dit qu’Il « fut ému de compassion pour eux, parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont point de berger; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses » (Marc 6, 34). C’est sûr que ces personnes étaient désorientées, et le Seigneur l’avait bien remarqué. Mais Il ne leur a pas donné une vie plus joyeuse d’un coup de baguette magique ! Il s’est mis à les instruire car Il sait que son peuple « périt faute de connaissance » (Osée 4, 6).

En effet, quand nous souffrons, le Seigneur souffre avec nous. Dans son amour infini, Il ne veut que notre bonheur. Par sa mort et sa résurrection, Il nous a obtenus beaucoup de grâces. Néanmoins, c’est de notre propre chef que nous décidons délibérément de nous éloigner de Lui, et ceci, par manque de connaissance. Bien de gens ignorent que nos péchés et attachements aux choses de ce monde sont la source de nos misères. Non seulement ces choses nous éloignent de la grâce abondante pourvue par le Seigneur, mais elles nous plongent dans les peines, souffrances et maladies qui découlent de nos choix. C’est donc pour éclairer l’esprit des foules et leur ouvrir les yeux spirituels, que le Seigneur s’était mis à les enseigner. C’est ce qu’il exprime Lui-même dans ce passage : « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. » (Jean 16, 33).

Chers frères et soeurs, pour vivre heureux dans la paix et la joie divines, nous devons reconnaître le Dieu de tout Éternité comme notre Seigneur et lui faire confiance. Nous devons le chercher, rechercher sa face dans sa Parole et fixer tout notre regard sur Lui. Car c’est dans la mesure où nous nous abandonnons à Dieu que son visage brillera sur nous et qu’Il nous assurera une paix profonde (Ésaïe 26, 3).

Aujourd’hui, le Christ nous invite à nous détendre en sa présence. Au lieu de courir dans tous les sens, cherchant ça et là, le reconfort et la satisfaction dans les biens matériels, Dieu nous invite à nous arrêter, venir à Lui et respirer profondément et lentement. Voici les instructions du Seigneur en ce jour :

Arrêtez et sachez que je suis Dieu ! Je domine sur les nations, je domine sur la terre (Psaume 46, 11).

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. (Matthieu 11, 28-29).

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Jean-Claude Gianadda

Jean-Claude Gianadda, né le 8 janvier 1944, enseignant, directeur de collège à la retraite, est un auteur, compositeur et interprète français. Spécialisé dans les chants religieux, il est l'auteur de chansons chrétiennes , comme Trouver dans ma vie ta présenceChercher avec toi dans nos vies MarieLoveRêve d'un monde ou Qu'il est formidable d'aimer. Jean-Claude Gianadda chante depuis 1977. Il a enregistré une cinquantaine de disques. Ses premiers musiciens sont des accompagnateurs de qualité : les frères Lalanne (Francis qui avait quinze ans à l'époque, René et Jean-Félix). C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner le métier d'enseignant qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette " mission d'Église " de " Troubadour du Bon Dieu ". Pour en savoir plus, cliquer sur la photo...

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *