15 Septembre : Ta performance ne m’intéresse pas (Méditation)

Report

Report


Évaluations

0 %

Score de l'Utilisateur

0 notations
Noter Ceci

Descriptions:

L’amour de Dieu est-il quelque chose qui se « mérite » ? En d’autres termes, as-t-on besoin d’être impliqué dans une oeuvre religieuse ou communautaire pour en bénéficier ? Ou encore devrions-nous respecter les commandements de Dieu pour qu’Il nous dispose dans ses grâces ? Fréquenter une église ou prier plusieurs fois par jour ? Nos conditionnements sociaux et même religieux nous amènent souvent à nous sentir coupable et indigne d’être enfant de Dieu. Pendant des décennies, la morale a été, pour les chrétiens, le fer de lance de la foi. Bien de prédicateurs mettent même la pression sur leurs fidèles, arguant que l’exaucement de leurs prières dépend de leur niveau de piété… Mais es-ce vrai ?

Dans l’évangile selon Saint Jean, le Christ déclare : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » (Jean 15, 13). Donner sa vie, dans la pire des circonstances, comme le Christ l’a fait, c’est un signe fort qui démontre ce qu’est Dieu. En effet, voyant la misère de son peuple, le Seigneur n’a pas jugé les siens. Il plutôt mis en branle sa Divine Miséricorde pour venir le sauver. Alors, si malgré nos folies, Dieu ne nous a pas privé de son amour, qu’est-ce qui pourrait encore bien nous en priver ?

L’apôtre Saint-Paul déclare avoir la conviction profonde que rien ne pourra jamais nous séparer de l’amour de Dieu (Romains 8, 35). Car Dieu Lui-même nous le promet : « Même si les montagnes s’éloignaient, même si les collines étaient ébranlées, mon amour ne s’éloignera pas de toi et mon alliance de paix ne sera pas ébranlée. » (Ésaïe 54, 10). Et voilà qui montre la Divine Providence dans toute sa spendeur : l’Amour de Dieu est gratuitement donné à l’homme. L’amour de Dieu est vie et le Christ l’a confirmé : Il est venu pour que ses brebis aient la vie en abondance (Jean 10, 10). Quel homme, sur cette terre, pourrait vivre ne serait-ce une seconde, sans l’amour de Dieu qui lui donne vie ? On peut voir par là, de toute évidence, quel Père céleste (infiniment miséricordieux) nous avons !

Chers frères et soeurs, l’Amour de Dieu est constamment donné à l’homme. Et ce ne sont pas nos oeuvres qui conditionnent sa réception mais plutôt notre coeur. Si nous disposons nos coeurs à recevoir l’amour de Dieu, nous en serons rempli. Et nous bénéficierons de toutes les grâces et biens qui en découlent. Nous n’avons nullement besoin de chercher à gagner un tel amour, car il nous est déjà donné. Mais si nous choisissons de remplir nos coeurs des maux et des faux, nous nous fermons à cet amour ! La question, c’est donc : comment disposer nos coeurs ?

La réponse réside dans le plus grand commandement donné par le Seigneur : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée […] Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Matthieu 22, 37 et 39b). Il s’agit donc de reconnaître que le Seigneur Dieu est plus grand que notre coeur et que nous dépendons de Lui; ensuite, il faudra apprendre progressivement à aligner notre vie avec l’Ordre Divin en disposant notre coeur au service du Prochain. C’est cela, la foi qui nous propulse dans le cercle de la lumière de l’Esprit Saint.

Dans la méditation de ce jour, le Seigneur nous invite encore une fois à venir dans sa présence pour nous détendre. Il nous confirme que cette invitation est permanente et inconditionnelle. Nous n’avons nullement besoin de nous culpabiliser ou nous juger indigne de ses grâces. Car le Christ nous a déjà, tous et chacun, couvert de sa justice ! Alors, cher ami, répond à l’appel de ton Seigneur afin de jouir de toutes ses bénédictions car alors, son visage brillera sur toi et t’accordera la paix !

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.