17 Janvier : Refuse de t’inquiéter du lendemain (Méditation)

Report

Report


Évaluations

100 %

User Score

2 notations
Noter Ceci

Descriptions:

Dans son épître aux chrétiens de la ville de Philippe, Paul de Tarse déclare : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec une attitude de reconnaissance. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. » (Phillipiens 4. 6-7). Cette lettre, ressource inédite d’espérance en Jésus-Christ, nous apprend que même dans les souffrances, il faut toujours faire confiance en Dieu. Paul (alors en prison autour de l’an 61 ap. J.C.), était dans la souffrance et pourtant, l’Épître respire un air de triomphe, les mots « joie » et « réjouissez-vous » y apparaissant fréquemment.

Le bonheur et l’épanouissement en Dieu est un objectif personnel que chacun de nous doit poursuivre chaque jour. On a beau avoir toutes les connaissances du monde, sans expérimentation concrète de l’amour de Dieu, rien ne se passera dans notre vie ! Christ comme objectif ultime, en toute chose, voilà qui donne de l’oxygène à notre esprit et nous fait plonger dans la paix de Dieu. A l’inverse, nos plaintes et inquiétudes dénotent d’un manque crucial de confiance en Celui qui nous tient instamment par la main pour nous guider. Si nous ne mettons pas nos desseins dans les mains de l’Éternel, bonté infinie et justice inégalée, vers qui irons-nous ?

La méditation de ce jour pointe du doigt, encore une fois, notre incrédulité déguisée. En effet, ce n’est pas des lèvres que nous somme appelé(e) à glorifier le Seigneur (Matthieu 15. 8) mais c’est par notre esprit et notre coeur. Croire en Dieu, c’est reconnaître sa souveraineté dans notre vie; c’est faire de Lui le sujet de nos recherches continuelles. En chaque chose, circonstance ou situation, nous devons voir sa face briller sur nous. « Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie! » (Psaume 118. 24), dit le roi David. Mais dans une journée cohabitent les grâces abondantes que le Seigneur nous réserve, et aussi les difficultés qui y sont prévues pour notre édification spirituelle. Le Christ nous demande, aujourd’hui de faire bon accueil à l’une comme à l’autre de ces circonstances.

Glorifier le Seigneur, c’est ce qui nous procure la joie et l’allégresse. Mais ce n’est pas uniquement dans les situations joyeuses que nous sommes appelé(e) à rendre grâce. Les premiers disciples du Christ, pour la plupart, sont morts en martyrs et le monde a également connu beaucoup de saints martyrs. Les souffrances sont donc partie intégrante de progression vers la sainteté. C’est pourquoi la divine providence est constamment à l’oeuvre pour nous y conduire à travers les tentations et les fermentations spirituelles. Néanmoins, le Christ nous abandonne pas; il veut que nous restions près de Lui, en murmurant constamment : « Ne nous laisse pas entrer en tentation » (Matthieu 6. 13). Au lieu donc de vouloir tout contrôler et se soucier sans cesse du lendemain, Il nous appelle à lui faire connaître tous nos besoins afin de demeurer constamment dans sa paix.

Bonne méditation.

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.
1 Item

Co-Auteurs

Sarah Young

Sarah Young est née en 1946 à Nashville dans le Tennessee. Missionnaire chrétienne, elle découvre sa conversion au Christ Jésus et commence à prier en prenant des notes sur un cahier. Elle se rend vite compte qu'un dialogue se crée entre elle et le Seigneur. Son livre "Un moment avec Jésus" est un best-seller. En France Olivier Giroud, joueur de football français, déclare lire le texte du jour chaque matin.
1 Item

Artistes

Jean-Claude Gianadda

Jean-Claude Gianadda, né le 8 janvier 1944, enseignant, directeur de collège à la retraite, est un auteur, compositeur et interprète français. Spécialisé dans les chants religieux, il est l'auteur de chansons chrétiennes , comme Trouver dans ma vie ta présenceChercher avec toi dans nos vies MarieLoveRêve d'un monde ou Qu'il est formidable d'aimer. Jean-Claude Gianadda chante depuis 1977. Il a enregistré une cinquantaine de disques. Ses premiers musiciens sont des accompagnateurs de qualité : les frères Lalanne (Francis qui avait quinze ans à l'époque, René et Jean-Félix). C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner le métier d'enseignant qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette " mission d'Église " de " Troubadour du Bon Dieu ". Pour en savoir plus, cliquer sur la photo...

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *