Remarquer les signes de non-présence (Défi Spirituel S1E7)

Report

Report


Évaluations

78 %

Score de l'Utilisateur

2 notations
Noter Ceci

Descriptions:

S’il y a bien un verset de la Bible que tout chrétien doit toujours garder dans son coeur, c’est celui-ci : « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance » (Jean 10, 10). En effet, la mission de tout être humain sur cette terre, c’est de vivre heureux, dans une paix profonde quelles que soient les conditions extérieures à sa personne ! Mais le bonheur ne se cherche pas; il est présent quelque part. Et ceux qui s’y rendent, en prennent possession. Le bonheur est dans notre vie intérieure car c’est bien là que résident tous les trésors de l’Esprit Saint !

Alors, comment accéder à cet espace indispensable à une vie épanouie ? C’est par la Présence. Tout ce que nous pourrions apprendre en spiritualité ou développer par maintes exercices quotidiens ne trouve son accomplissement que dans la Présence au Dieu qui habite nos coeurs. Voilà pourquoi la présence intemporelle est de loin, le but le plus important du chrétien. Et c’est à cela que s’attellent tous les défis spirituels auxquels nous sommes appelés à participer.

Le défi de cette semaine nous appelle à remarquer tous les signes qui jalonnent notre quotidien et qui nous annoncent que nous ne sommes pas « présents » à ce que nous faisons. Que ce soit un objet que nous laissons échapper, ou notre pied qui se heurte à un obstacle ou encore une sortie d’autoroute que nous ratons, toutes ces synchronicités doivent nous réveiller et nous ramener dans l’instant présent !

Bonne pratique !

Pour vous inscrire directement aux publications, veuillez cliquer ici :

S’abonner

Si vous voulez vous inscrire sur le site (afin d’être en mesure de poster des commentaires) et pour les publications, veuillez cliquer ici : Inscription

1 Item

Auteurs

Eric Vitouley

Ingénieur de formation, chrétien catholique pratiquant, musicien et directeur de chorale, je me suis toujours intéressé à la vie, à la foi et aux questions existentielles. Pour moi, l'homme est créé par un Dieu de tout amour, infiniment bon qui a su tout mettre en oeuvre pour qu'il vive dans un monde juste en créature épanouie. Il n'y a donc aucune raison, externe à l'homme, qui justifierait sa misère. L'univers regorge de tout ce dont nous avons besoin pour vivre en paix, en joie et dans un bonheur constant. Mais nous devons trouver comment entrer dans la révélation de ce trésor.

Laisser un Commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.